Génése de Qualhiryann 1° partie

Publié le par Ablanore

Maerlinn KORNAGRAH avait décidé de voyager dans l’Astral. Cette elfe magicienne, extrêmement puissante, avait pris le parti de quitter son monde d’origine, le Kirim-Shö, pour découvrir de nouvelle contrée. Alors qu’elle naviguait voluptueusement dans l’Astral, elle découvrît une zone vide de tout astre. Quelques signes lui firent remarquer que la zone disposait de force Positive et Négative en grande quantité et ces forces pourraient certainement être domptées par sa puissance.

 

En arrivant sur place elle découvrit un monolithe gigantesque, tout noir, lisse et mat. Cet objet était là, en suspension dans le cosmos. Elle sorti donc de l’Astral pour ausculter cet objet. Lorsqu’elle s’approcha tout prêt, elle senti une énergie importante à l’intérieur et compris pourquoi les énergies Positive et Négative étaient aussi instables dans cette partie du cosmos.

 

Maerlinn, toujours partante pour de nouvelles expériences, décida de dompter les énergies et de faire en sorte qu’elles se stabilisent pour donner une entité équilibrée qui pourra produire quelque chose de créatif. Elle réfléchi quelques heures à la meilleure manière de faire. Elle fini par découvrir que le monolithe disposait d’un « dessus » et d’un « dessous ». La différence était très faible, presque invisible. Mais son œil aguerri à l’observation des détails ne lui fit pas défaut et elle trouva ainsi la solution. Il suffisait de faire en sorte que les énergies se place correctement en dessous du monolithe. Ainsi il se stabiliserait dans le cosmos il deviendrait possible fabriquer quelque chose dessus.

 

Maerlinn pris son courage à deux mains et commença par travailler l’énergie Positive. Mais cette dernière était très sauvage, très chaotique. Cela ne ressemblait pas du tout à ce qu’elle avait connu dans son monde d’origine. Elle décida donc de travailler l’énergie Négative, sans conviction, mais se disant que cela ne pourrait pas être pire. Contre toute attente, cette énergie, habituellement complexe et difficile à contrôler, se laissa manipuler pour prendre une forme acceptable. Maerlinn en fit une sorte de bol géant, avec un pied. Elle façonnât l’énergie Négative de manière à la stabiliser dans le cosmos, offrant ainsi un piédestal colossal qui pourra accueillir quelque chose. Du coup, elle comprit qu’elle pourrait utiliser l’opposition pour maintenir l’énergie Positive. Elle en fit une sorte d’œuf géant qu’elle plaça au centre du bol d’énergie Négative. L’opposition entre les deux énergies fit que les blocs ne se touchaient pas et s’équilibraient, de manière stable.

 

Mais rapidement, cette modification attira d’autres forces. Maerlinn, dans sa grande expérience s’en doutait bien, mais elle fût surprise par la rapidité à laquelle ce phénomène se produisit. Rapidement, quatre forces firent leur entrée en scène : l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. Les énergies, vues de loin, représentaient un coquetier avec un œuf dedans. Les éléments tournoyèrent au dessus de l’œuf pour former un tourbillon incessant et puissant. Maerlinn fut un peu étonnée de voir que le coquetier, pourtant fait d’énergie Négative, tenait bon, ne bougeait pas, voir même recherchait en permanence la stabilité de l’ensemble. Le monolithe quant à lui, restait au dessus de l’œuf, comme en équilibre, mais pas très stable. Il penchait toujours d’un côté, se rétablissant au gré des mouvements de l’œuf instable dans son coquetier.

 

Les éléments tournèrent et tournèrent pendant des éons. Cette vision aurait fait perdre la raison à plus d’un, mais Maerlinn tint bon et fini par trouver un moyen de stabiliser définitivement cet ensemble. Elle façonna les éléments pour qu’ils se positionnent dans un stade d’enchainement. Elle analysa les forces en présence et se rappela les cours de son premier maître de magie sur les éléments. Si on les assemble dans le bon ordre on peut arriver à la faire cohabiter, les contre les autres, le tout étant de trouver le bon équilibre. Elle les façonna de manière à ce qu’il porte chacun sur un côté du monolithe et se rejoigne sur l’œuf d’énergie Positive.

 

Et l’équilibre parfait se mit en place. Quelques soubresauts se firent sentir encore pendant quelques temps, mais rien d’alarmant. Les forces élémentaires tombaient de chaque côté du monolithe. Cela formait de belles écharpes d’élément pur, l’Eau opposée au Feu et l’Air opposé à la Terre. A la jonction de chaque élément, un nouvel élément se constituait apportant ainsi un léger mouvement et un soutien plus fort pour le monolithe. Entre l’Eau et la Terre on vit la Vase. Entre la Terre et le Feu on vit le Magma. Entre le Feu et l’Air on vit la Fumée. Entre l’Air et l’Eau on vit la Glace. Ainsi les éléments étaient venus compléter le tableau et tout était rassemblé pour procéder à la création d’un monde, le plus beau rêve de Maerlinn.

Publié dans Génèse et histoire

Commenter cet article

manoucarre 15/02/2012 13:11


Très bon début!!