Campagne 3° partie

Publié le par Ablanore

Fort de cette information, l’Antre de l’Oubli, nos compères partent vers Kroneski, une ville importante non loin de là, dans l’espoir d’y trouver une bibliothèque qui les renseignera sur cet Antre de l’Oubli. Arrivés en ville, nos compères trouvent facilement la bibliothèque centrale et y accèdent facilement. Après plusieurs heures de recherche, qui ont raison de la patience de notre ami minotaure, ils découvrent qu’un ensemble de caverne porte ce nom au pied des Montagnes de Feu. L’Antre de l’Oubli se trouve à la Terre des Montagnes de Feu, dans les limites du pays : les Indépendants. Ils se mettent en route immédiatement et profite du bel après-midi ensoleillé pour faire un bon bout de route. Après quatre jours complets de voyage, ils arrivent en vue d’un village du nom de Vildaboreen.

 

En arrivant sur la place du village, le groupe se fait rapidement accoster par un passant. Ils n’ont pas l’habitude de voir des étrangers dans le secteur. Les amnésiques expliquent à grand peine leur histoire et rapidement, le villageois, complètement dépassé par les évènements, les envoi vers Malgorizz, un vieux sage. Arrivé à la cabane, nos amis amnésiques découvrent un homme d’apparence très jeune. Mais il ne faut pas s’y tromper il s’agit d’un éladrin, donc d’un ascendant des elfes, de fait, éternellement jeune. Mais on sent l’expérience des années dans sa voix. Après avoir exprimé clairement leur histoire malheureuse, les amnésiques semblent attirer la sympathie de Malgorizz.

 

En fait, Malgorizz est l’héritier du savoir des elfes du Vurtsil. Ils ont fait fabriquer cet Antre de l’Oubli par des nains du Krundestag. Dans ce temple ils voulaient conserver une relique : la Pierre de la Sagesse. Cette pierre permet d’accéder à une masse conséquente de connaissance. On comprend mieux pourquoi Zoltrandhyl la convoite tant. Mais ça, nos compères amnésiques ne le savent pas.

 

Malgorizz sera très détaché, normal pour un éladrin, mais si on connait bien les éladrins, on voit que son détachement est volontaire. Il va expliquer aux amnésiques que pour entrer dans l’Antre de l’Oubli il leur faut le Calice de la Raison. Il va expliquer à nos compères qu’il faut boire au Calice pour entrer dans l’Antre. Il expliquera aussi que le Calice a été emmené dans le Vurtsil il y a 220 ans (trahissant une partie de son âge ainsi) par un elfe nommé Miltorinn, un bon ami à lui. Il prétendra être désolé de ne pas pouvoir en dire plus et feindra une occupation pressante pour quitter nos amis amnésiques. Parmi eux, personnes ne soupçonnera Malgorizz d’une quelconque malveillance. Mais les voici bien ennuyés, obligés de repartir loin pour pouvoir progresser dans leur quête.

Commenter cet article